Ma pédagogie 

Ma pédagogie est fondée sur l'autoscopie. L’autoscopie «consiste à filmer ou enregistrer des individus en situation d’expression et de communication, de façon à ce qu’ils puissent se voir et/ ou s'entendre et  analyser leur comportement à des fins d’amélioration».

 

Elle se déroule donc en deux temps :

 

  1. la prise de vue à partir de jeux de rôle ou de simulations de situations professionnelles, ou encore d'enregistrement de vos exercices vocaux et de l'interprétation des chansons travaillées.

  2. Le visionnement et l’analyse des scènes et/ ou exercices filmés ou la réécoute des enregistrements sonores.

L’autoscopie c’est d’abord la phase d’enregistrement de la prestation. Images et sons constituent une donnée objective, une référence impartiale face aux ressentis, impressions, a priori, par définition subjectifs de la personne filmée ou enregistrée. Le film ou l'enregistrement  sonore pourra être vu, revu ou écouté, réécouté de façon infinie et pourra ainsi être étudié de façon objective.

L’autoscopie c’est ensuite le visionnement: la possibilité de recevoir son image sur écran, d’entendre sa voix. La première fois surtout, c’est un grand choc. Ce moment de vérité, cette confrontation à soi-même, permet à l'apprenant de se découvrir, de se reconnaitre pour s’accepter en situation d’expression. On découvre des défauts, des qualités que l’on ne se connaissait pas, mais aussi des difficultés que l’on ignorait. C’est le temps de la surprise, de l’étonnement mais aussi de la dénégation et de poursuivre. Analyser l’image, la commenter par tâtonnements successifs, dégager ce qui fait la pertinence ou la fragilité de tel ou tel geste»

J'utilise donc une méthode inductive utilisant des allers-retours entre phases de découverte, puis de prise de conscience et enfin d’analyse, se basant sur l’alternance entre jeux de rôle ou pratique vocale  et le visionnement. C’est grâce un jeu de questionnement dirigé ou semi dirigé que j' amène peu à peu l'apprenant à déduire les différentes phases techniques qui permettent de prendre la parole avec efficacité. Ainsi, au fur et à mesure de la progression des séances, de l’avancement du travail, au fil de l’alternance des jeux de rôles (ou exercices vocaux) et des visionnements les apprenants seront capable d’identifier à la fois les différentes phases techniques  mais aussi chacune des composantes d'une prise de parole réussie ou encore d'une interprétation aboutie d'une chanson :

 

  • Le langage verbal : les mots utilisés, les formules de politesse, courtoisie, langage positif ;

  • Le langage para-verbal : présentation physique (tenue, hygiène, bijoux) la distance interpersonnelle, le langage corporel (sourire, regard, gestes, postures), la voix et ses paramètres;

  • La synchronisation : le fait d’adapter son langage verbal et para-verbal à son interlocuteur;

 

  • L’écoute active ;

 

  • Les attitudes à adapter en fonction des situations et des interlocuteurs ;

 

Grace à la méthode inductive, tout ce qui était naturel lors des premiers jeux de rôle ou exercices vocaux devient peu à peu posé, la spontanéité laisse la place à la réflexion. L’apprenant comprend pourquoi il a agi. Son action prend un sens et lui permet ainsi d’appréhender la technique de façon consciente et globale.

L’objectif de l’autoscopie est d’améliorer sa pratique ; on ne peut selon moi prétendre pratiquer efficacement l’autoscopie sans se définir au préalable des objectifs précis, un but vers lequel tendre. Cela sous-entend donc que l’on ait pris conscience entre autres de certaines choses à améliorer.

  • Gris Facebook Icône
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Icône Instagram

©2020 par Mycoachingvocal. Créé par SB